PERFECTO JACQUARD « MADE IN FRANCE »

En cette rentrée, impossible de ne pas avoir son perfecto…,;))) Cela fait un bon moment que je rêvais de réaliser cette pièce et sortir du perfecto en cuir ou daim…Mais après avoir épluché tous les patrons « perfecto », j’attendais THE patron à la fois la coupe, la facilité de réalisation et bien sûr le DETAIL !!!! 
Mon choix s’est porté sur le modèle sur le perfecto by Coralie Bijasson – C’est moi le patron pour toutes les raisons énoncées …Une valeur sûre et surtout l’empiècement aux épaules ;))) A noter que Named vient aussi de sortir son perfecto plus « sophistiqué » …A suivre !
Pour la première interprétation, j’imaginais une étoffe « chic » et originale et j’ai donc choisi le jacquard coton Lurex by Aniline. La qualité « Made in France » se retrouve à travers le tissage et le toucher, sans compter sa consistance (290gr) idéale pour la conception d’une veste ou jupe. Il me rappelle les tissages Mahlia Kent, à revoir ma veste Bernadette MK…Bref un plaisir des yeux  et un pur délice à coudre ;)))) Et le détail : j’ai choisi d’utiliser un simili cuir noir aux épaules ce qui a pour vertu de trancher avec le motif de ce fait le valoriser.

Perfecto Jacquard Lurex – Legging Mango 
Niveau : intermédiaire – Temps de réalisation : 4h – Coût : €€€

Après avoir réalisé la veste col tailleur by Coralie Bijasson en néoprène gaufré, je dois dire que j’étais relativement confiante quant au montage de ce premier perfecto. En effet, le patron comporte peu de pièces et surtout les marges de coutures sont incluses sans compter les repères collent parfaitement au moment de l’assemblage…Donc rassurez vous aucun risque dès lors que vous serez concentrée et précise au moment de la découpe ;))

Pour moi, la principale étape à suivre de près est le montage de l’empiècement épaule. J’ai choisi un simili cuir noir extra souple facilitant le montage et suffisamment consistant ce qui évite le rajout d’épaulettes (je n aime pas ;(( ). 

L’explication et le schéma de Coralie sont très clairs ainsi suivez bien les repères et laissez les bords de chaque côté pour faciliter le raccord aux manches. 

Une fois cette étape clé passée, la pose de la doublure ne présente aucune difficulté : ne pas oublier le pli d aisance sur le dos et l’ouverture sur une des manches. Je le notifie car il m’arrive encore de l’oublier ;((( 
Pour une meilleure tenue (particulièrement les bords devants (angles)), j’ai surpiqué les bords du perfecto, hors le bas dos.

En conclusion, ce perfecto est globalement facile à réaliser il peut se décliner dans différentes matières (néoprène, molleton, gabardine, laine,…) et surtout on peut s’amuser avec le bi matières sur l’empiècement épaules pour plus d’unicité ;)))) Le seul regret est l’absence de poches. 
Ce perfecto s’associe aisément avec un pantalon pince ou jupe mini ou crayon ;))
Tissu : Jacquard coton Lurex Rayures Indigo & Crème by Aniline (1,50 m x Laize 1,60 m, 290gr) – 23,50€/m – Simili cuir noir by Mondial Tissus (0,30 m x Laize 1,50 m) – 12€/m

———————————————————————————-

In this autumn, impossible not to have your perfecto blazer…;))) This is a good time to realize it that I was dreaming this garment and exit the perfecto leather or suede … But having scoured all  » perfecto  » patterns, I was expecting THE right cut, easy to make and of course the DETAIL !!!!My choice fell on the model on the perfecto by Coralie Bijasson – « C’est moi le patron » for all the reasons outlined … A safe value and especially the shoulder yoke ;))) Note that also comes Named released its perfecto more « sophisticated » … To be continued !For the first interpretation, I imagined a « chic » and original stuff, so I looked for the cotton jacquard Lurex by Aniline. Quality « Made in France » is found through the weave and touch, not to mention its consistency (290gr) ideal for the design of a jacket or skirt. It reminds me the Mahlia Kent fabric, to review my Bernadette jacket … In short, a pleasure and a delight to sew;)))) 
And the detail: I chose to use a faux leather black for shoulders which has the virtue to rule with the pattern thus enhancing it.

Level: Intermediate – Timing : 4 hours – Cost : €€€

After making the suit collar jacket by Coralie Bijasson based on embossed neoprene, I must say that I was relatively confident about mounting the first perfecto.
Indeed, the pattern has few parts and especially the seams margins are included besides pins stick perfectly when assembled … So you worry no risk since you will be concentrated and precise when cutting ;))

For me, the main step is to monitor the installation of the shoulder yoke. I chose a faux extra soft black leather easy mounting and sufficiently consisting which avoids the addition of shoulder pads (I don’t like it ;(().

The explanation and scheme delivered by Coralie are very clear and well follow pins and let the edges on each side for easy fitting sleeves.Once that key step passed, the liner is not difficult: do not forget the ease of crease on the back and the opening on the sleeves. I still notifies because sometimes I forget; (((
For a better hold (especially the lead edges (angles)), I stitched the edges of the perfecto, off the lower back.

In conclusion, this perfecto is generally easy to achieve it can be declined into different fabrics (neoprene, fleece, gabardine, wool, …) and above you can have fun with the two fabrics on the shoulder yoke for more uniqueness;)))) 

The only regret is the lack of pockets.This perfecto easily combines with trousers or mini clip or pencil skirt;))

Pattern:  Perfecto with biker yoke by Coralie Bijasson (15 € pouch)

Fabric: UK 8 – Jacquard coton Lurex Rayures Indigo & Crème by Aniline (60in mx 63in Width, 290gr) – € 23.50 / m – Imitation black leather by Mondial Tissu (12in x 60 in Width) – € 12 / m

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *