Aime comme Maraude

Aime comme Maraude
Voilà un petit moment que je n’avais pas réalisé de veste … Lorsque Marie et Cécilia m’ont proposé de tester Aime comme Maraude j’ai dit oui oui …
Son style « oversize » décontracté, son large col « perfecto » et ses nombreux étriers m’ont plu et je dois dire qu’elle tombait à point nommé car j’avais besoin d’une veste demi saison ;)))
Aussi j’ai choisi ce coton tramé stone by Cousette, suffisamment consistant pour une tenue optimale. L’association est idéale pour une veste à porter au quotidien et we et surtout facile à associer.
Niveau : confirmé – Temps de réalisation : 7h – Coût : €€€

 

En préambule, je vous invite à bien indiquer tous les repères indiqués (il y en a pas mal 😉 et bien thermocoller parmenture et col.

Aime comme Maraude vous demandera une phase préparatoire importante autour de 2 points : les pattes et passants ainsi que les ganses en effet cette veste n’est pas doublée. 

 

Si vous avez réalisé Aime comme Madawan, vous retrouverez la même technique « ganser » cas que vous allez coudre un biais sur la majorité de vos pièces (parmenture col, devant, ourlet bas, manches,…). Prévoir 7 mètres de biais ! Pour cette version, j’ai opté pour un biais noir coton pour ganser la grande majorité des coutures sachant que Aime comme Maraude ne dispose pas de doublure. 

 

Pour les pattes, je les ai toutes gardé à l’exception des pattes col car je trouvais que cela risquait de charger inutilement, d’autant plus avec les étriers. D’ailleurs, c’est pour moi une première que de poser des étriers et je dois dire qu’ils confèrent beaucoup de style Aime comme Maraude. Ainsi, j’ai cousu des étriers aux manches et au dos uniquement. Pour ce dernier, j’ai choisi de l’insérer au moment de coudre les côtés.

Pour la réalisation des passants, j’ai préféré réaliser un biais d’une longueur de 42 cm et coupé mes 6 passants pour les manches. 

 

Les deux étapes clés seront la réalisation des poches passepoilées et le col.
Pour les poches, la technique est bien expliquée à travers les schémas. Coller d’abord le thermocollant puis tracer la ligne de repere indiqué sur le devant puis positionner la poche (ici coton fleuri). Puis couper le long de la ligne et les 2 embranchements latéraux. Retourner et bien « écraser » avec la centrale et vous n’aurez qu’à coudre la seconde poche.
Pour le montage du col, il s’insère parfaitement avec la parmenture devant qui vous délivrera ce large col perfecto.

 

En conclusion, je dois dire que Aime comme Maraude me faisait peur au regard des pattes, passants et col. Et j’en suis ravie elle ne me quitte plus j’aime beaucoup le style décontracté tout en restant habillé… Les étriers apportent beaucoup à cette veste ;))) Un seul pre requis : la patience mais le rendu en vaut la peine !
Patron Aime comme Maraude (14€ en pochette)

Tissu : T36 – Coton tramé stone by Cousette (2,50 x Laize 1,40m) – 11€/m—————————————————————-

That’s a while since I had not realized jacket … When Marie and Cecilia asked me to test Aime comme Maraude  I said yes …
Its « oversize » style laid back, wide « perfecto » collar and its many brackets liked me and I must say it was timely because I needed mid season jacket;)))
So I chose this stone cotton woven by Cousette, consisting enough for optimal fit. The combination is ideal for a jacket to wear every day and we especially easy to combine.

 



Level: advanced – Timing: 7H – Cost: €€€

 

As a preamble, I invite you to indicate all given marks (there are not bad;) and many fusing parmenture and neck.
Aime comme Maraude ask you an important preparatory stage around 2 points: the legs and loops and the loops in fact this jacket is unlined.
If you made Aime comme Madawan, you will find the same technique « braid » If you are going to sew a bias on the majority of your pieces (parmenture collar, front hem, sleeves, …). Allow 7 meters through!

 

For this version, I opted for a black cotton through braid for the vast majority of seams knowing Aime comme Maraude has no lining.
For the legs, I have kept all except collar legs because I thought it might load unnecessarily, especially with the stirrups. Besides, this is a first for me than asking stirrups and I must say they confer many Aime comme Maraude style. So I sewed calipers sleeves and back only. For the latter, I chose to insert when sewing the sides.

 

For the realization of passepoil, I preferred to achieve through a length of 42 cm and cut my 6 loops sleeves.
The two key stages will be the realization of the welt pockets and collar.
For the pockets, the technique is well explained through diagrams. First glue the fusible repere then draw the line indicated on the front pocket and position (in this flowered cotton). Then cut along the line and two laterals. Return and well « crush » with the center and you just have to sew the second bag.
For mounting the collar, it fits perfectly with the parmenture before that shall deliver you this wide perfecto neck.

 

In conclusion, I must say that Aime comme Maraude scared me under legs, and neck loops. And I am delighted she never leaves I like the casual style while remaining clothed me … callipers bring a lot to this jacket;)))
One pre required: patience but the result is worth it !

PatternAime comme Maraude(14 € in pocket paper)

Fabric: UK8 – Framed stone cotton by Cousette   (100in x  50in Width) –

4 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *